Raphaël GLUCKSMAN « Les enfants du vide », Allary Editions 2018.

p.35  L’Homo economicus s’est imposé comme le principe de base et la finalité de la pensée politique.

p.149  L’écologie politique nous sauvera si…nous réalisons que la fin de notre monde est possible. Pire : probable. Pire encore : si rien ne change.

Seule une révolution mentale peut nous sortir de l’impasse… Et seule l’écologie a la cohérence idéologique et la puissance tragique pour produire, traduire et surtout pérenniser cette révolution mentale.

P.170 et suiv. ( En résumé)

Il faut refonder notre démocratie sur les principes suivants :

  1. Démocratie participative permettant au peuple de reprendre le contrôle de ses institutions

( un Sénat citoyen ayant le monopole de l’initiative référendaire + des Conférences civiques régionales)

  • Revenu universel et service civique universel
  • Frontière nette entre les sphères publique et privée
  • Détermination de diverses échelles (locales, régionales, nationales, européennes,…) de souveraineté démocratique
  • Nouvelle fiscalité  (intégration des externalités négatives ; fiscalité incitative + fiscalité de transfert)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :