IL FAUT ENCADRER LA PUBLICITE

Des associations demandent un meilleur encadrement de la publicité

(LE MONDE, Rémi Barroux, 6 octobre 2020)

Extraits

 Vingt-deux associations dénoncent dans un rapport l’influence des milliards d’euros investis en dépenses publicitaires sur les comportements, en contradiction avec la transition écologique.

…  le secteur automobile se dispute chaque année avec celui de la grande distribution la place de premier investisseur publicitaire en France : le secteur de l’automobile est régulièrement le premier investisseur publicitaire du pays – environ 3,5 milliards d’euros chaque année – et ce sont les ventes de 4/4, pick-up, et SUV qui bénéficient actuellement de la plus forte croissance.

 Mettre la publicité au service de la transition écologique consisterait à ne l’autoriser que pour les alternatives aux véhicules thermiques des particuliers.

…Idem pour « les offres de voyage à haute intensité de transport », c’est-à-dire proposant des transports à fort impact polluant pour des voyages de très courte durée (par exemple, un aller-retour en avion pour un week-end). Le RAP propose l’interdiction des publicités les concernant.

 …

Les cibles du rapport sont nombreuses : les publicités vantant les eaux minérales, « émanation directe de la nature », alors qu’elles sont vendues en bouteilles plastiques, ou encore tous les aliments « de la malbouffe », jugés nocifs pour la santé et l’environnement, avec les milliards d’unités d’emballages souvent non recyclables.

Par leur omniprésence dans l’espace public et le jeu des budgets publicitaires, les grandes sociétés exerceraient « une influence éditoriale sur les médias », dénoncent les associations.

 Parmi leurs 20 propositions, elles demandent notamment une réforme du système des aides à la presse pour soutenir l’indépendance des médias.

…les associations proposent aussi l’interdiction des écrans numériques qui se multiplient dans l’espace public comme chez les commerçants.

…  Relancer la consommation, cela paraît incontournable, mais qui consomme quoi ? Il faut mieux encadrer les publicités ce que ne fait pas assez l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité dont le conseil d’administration accueille les représentants des agences de communication.

REFERENCE : https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/10/des-associations-demandent-un-meilleur-encadrement-de-la-publicite-jugee-responsable-de-la-surconsommation_6042384_3244.html

VOIR LE RAPPORT COMPLET:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :