LA PLATEFORME LITA : pour placer un peu d’épargne

( Analyse faite par Jean-Marie CHARDON, fin mai 2020)

Il s’agit d’une plateforme de financement participatif qui aide à financer des projets sélectionnés en fonction de leur caractère durable (circuit court, énergie renouvelable, zéro-déchet, lutte contre l’obsolescence programmée,…) sous forme d’actions, de parts sociales ou d’obligations. Le but : financer des entreprises d’impact et démocratiser l’impact investing pour ramener du sens dans le secteur financier.

Il s’agit souvent de sociétés en démarrage (start-ups sociétales), mais pas uniquement (ex : färm, Belvas, Alterfin…).

Pour les plus jeunes LITA insiste bien sur le risque de perdre l’intégralité de son investissement. Elle a un agrément de la FSMA.

Souvent le projet bénéficie du tax-shelter, ce qui permet à l’investisseur personne physique de récupérer fiscalement une partie de son investissement grâce à une réduction d’impôt : jusqu’à 45% de son investissement.

On peut investir des montants réduits (quelques centaines d’euros) ou plus importants.

Un comité d’investissement examine et valide tous les projets qui sont proposés au financement. Seules 5% des entreprises vues par les analystes LITA sont sélectionnées et présentées.

Ce comité est composé de personnes actives dans différents domaines ou entreprises: la précarité (4Wings foundation), l’argent solidaire (Credal), un fonds d’investissement impact et un business angel.

Comme pour les investissements bancaires, l’investisseur doit démontrer ses connaissances financières (conscience du risque).

S’il s’agit d’actions, il faut y laisser son capital normalement au moins 4 ans, sans certitude de pouvoir le récupérer. Il faut en effet trouver un acquéreur, le plus souvent parmi les membres fondateurs.

Avant ces 4 ans, il n’y a pas de marché organisé. Ces actions sont donc très peu liquides.

En cas de réussite, il y a bien sûr des dividendes et la possibilité d’une plus-value à la sortie.

LITA se rémunère par une commission de 1 à 3% payée par l’investisseur en sus du montant investi.

De son côté, la société demanderesse paiera des frais (entre 1000 et 2500 euros) pour toute l’analyse, la constitution d’un dossier d’investissement et la mise en ligne en 3 langues.

Si le projet ne peut démarrer parce que le montant minimum n’est pas atteint, les investisseurs sont intégralement remboursés.

Il y a actuellement au moins 7 projets en recherche de financement (https://be.lita.co/fr/projects) dont un financement obligataire à 5% pendant 3 ans.(pour un projet de réparation de grands équipements électriques-électroniques)

Si un projet vous intéresse, après inscription et validation de votre candidature, vous aurez accès à différent documents explicatifs (informations réglementaires, dossier d’investissement) et vous pouvez joindre l’équipe par tchat ou téléphone.

VOIR:  https://be.lita.co/fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :