Fédérons-nous… pour la Transition !

Ci-après un message de Tanguy de Foy qui devrait/pourrait intéresser tous les abonnés à notre blog. En tous cas, « les petites mains » rassemblent une série de références de sites internet et de messages qui méritent d’être relevés.

N’hésitez pas à ajouter vos commentaires à ce propos !

_______________________________________________________________________________________________Bonjour à tous,

Le 1er septembre dernier nous vous annoncions que les Petites mains entamaient leur dernier mois de tentative de mise en lien des citoyens et des associations pour mettre en œuvre un temps de transition qui ouvre sur des alternatives économiques et politiques au néolibéralisme.

Du côté des citoyens, nous sommes arrivés à 137 signatures pour la pétition.

Du côté des associations, nous avons été rejoint par

les Amis de la Terre (que nous avons mis en contact avec le Réseau Citoyen pour rassembler leur force contre la 5G, et avec les Ateliers de l’Insu pour partager leur mise en œuvre d’une gouvernance déhiérarchisée),

SAW-B (qui nous a gratifié de l’inspirante étude  « Les verrous économiques de la transition »),

Il faut tuer TINA (toujours positif)

Faire Front (que nous avons également rejoint dans un souci de tisser ensemble des liens respectueux et équitables; les ont également rejoint parmi ceux qui figurent dans le « coin des associations » : la Coalition KAYA, le CNCD, Communa, Extinction Rebellion, Greenpeace et Time to Breathe)

Qualorsyfaire (une passion pour comprendre notre époque)

Demo B (vieux routiers de la sensibilisation aux ressources citoyennes et fins observateurs des dérives économiques)

les Mères au front (la puissance de l’organique)

Découvrez-les en passant par le « coin des associations« .

Ces groupes qui nous rejoignent, les échanges auxquels cela donne lieu nous encouragent à continuer et maintiennent vivant notre espoir initial de mobiliser suffisamment d’entités individuels ou collectives pour soutenir un « temps de transition », même s’il se fait tard par rapport au momentum créé par le confinement et son déconfinement. Avec le lent réveil qui se fait sentir, il semble néanmoins encore possible de prendre le large, c’est-à-dire d’élargir nos horizons respectifs pour dessiner une ligne commune capable, à la fois, de « construire un déclin » comme dit un de nos groupes partenaire, et d’y faire quelque chose comme propose un autre.

Après nos propositions stratégiques de rentrée, nous avons revus nos ambitions, nos formulations (pas toujours facile de traduire une pensée « transitionnel » en propositions d’agir) et nous sommes consacrés à trouver des collaborations pour répertorier et rassembler des évènements qui représentent, en eux-mêmes, des « temps de transition », parce qu’ils invitent les citoyens à s’arrêter, à penser et à mettre en forme ce qui pourrait changer.

La proposition des Petites mains pour poursuivre dans ce sens est la suivante :

  • S’accorder avec d’autres mouvements sur un minimum commun, de manière à ce que les activités s’organisent sous un slogan commun (suffisamment) neutre (« Faire Front« , « Reprendre la main », « Pour un temps de transition », « Changeons de paradigme », « Réveillons-nous »…).
  • Proposer à d’autres événements de se rassembler sous ce slogan : les conférences-rencontres « Révolte & Culture » de PointCulture, le Festival Résistance, le Festival Alimenterre, les Rencontres d’automne du CADTM, le dialogue citoyen sur l’avenir de l’Internet organisé par Sirius Hub, les 24h pour ralentir des Amis de la Terre,… ? Il s’agirait, à quelques uns, de répertorier ces activités qui ouvrent aux citoyens un espace de « pré »position (avant la prise de position) et encouragent la transition en invitant à réfléchir à différents niveaux et sous différentes formes.
  • Fort de la fédération proposée au point précédent, créer ensemble des ateliers de ce type dans les écoles et universités qui sont prises par une rentrée « sanitaire » qui va bien devoir se transformer en temps de transition pour renouer avec les adolescents et les jeunes; dans les hôpitaux et les centres soins pour soutenir le personnel soignant dans son souci de démarchandisation de la santé; dans les entreprises en difficulté pour repenser leur rapport à l’économie et à la fiscalité; dans les centres culturels… ? Pourrait-on imaginer de relier ces ateliers ensemble, de mettre en perspectives le climat, la pauvreté… ?

Pour y arriver, nous avons resserrer nos liens avec le Réseau Citoyen, avec la FNACCI. Les Tisserands du lien nous ont réitérés leur soutien.

Nous avons participer à une journée organisée par le Collectif Citoyen lors de laquelle a notamment été présentée la campagne « Renew Belgium« . Nous avons tenté de nous articuler avec la proposition de Parlement Citoyen issue notamment d’Extinction Rebellion et soutenue par Greenpeace qui révèle la créativité, la rigueur et l’engagement des associations, mais aussi la difficulté pour les citoyens que nous sommes de s’affilier à une telle mise en œuvre. C’est néanmoins une piste à explorer. Ces deux initiatives, très proches, nous souhaiterions les relier. Nous cherchons à établir le contact entre eux, aussi avec « Faire Front« .

Avec ces deux tâches – fédérer les évènements « de transition » et nouer ensemble les initiatives qui vont dans les mêmes directions bien que par des chemins différents – nous avons pensé que cela valait la peine de laisser encore les Petites mains faire leur humble travail pendant quelques temps.

Toute aide reste bienvenue : pour trouver un slogan rassembleur, répertorier les évènements « de transition » qui s’organisent, prendre contact avec les organisateurs, relier, jouer les diplomates ou les facteurs de transition, organiser des ateliers, des rencontres…

Nous souhaitant bonne chance, quelles que soient les suites, je vous envoie les salutations cordiales des Petites mains.

Tanguy de Foy

3 commentaires sur « Fédérons-nous… pour la Transition ! »

  1. Bonjour,
    Merci pour vos commentaires. L’idée des Petites mains n’est pas de lancer quelque chose de nouveau mais de rassembler ce qui existe pour l’intensifier et faire en sorte que ce qui s’organise puisse prendre plus d’ampleur, tant au niveau de la durée que de la résonance dans la société civile.
    Bienvenue, dès lors, à toute initiative existante comme le « Quatrequarts » de Court-Saint-Etienne si l’idée d’un temps de transition vous paraît opportune.
    Il suffit d’écrire à tanguy@lespetitesmains.be et demander à figurer dans le « coin des associations » (voir https://lespetitesmains.be/le-coin-des-associations/).
    Nous cherchons des collaborations pour répertorier les évènements « de transition » qui s’organisent (Festival Maintenant, Festival Alimenterre, cycle « Révolte » de Point Culture…), prendre contact avec les organisateurs, relier, jouer les diplomates ou les facteurs de transition, organiser des ateliers, des rencontres… qui permettent de pousser un peu la « transition », de trouver un nouveau modèle socio-économique.
    Cordialement,
    Tanguy de Foy

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :