L’hydrogène vert est-il notre avenir énergétique ?

Alex Cordi et Jean-Pierre Hannequart  (mars 2021)

De quoi s’agit-il ?

L’hydrogène, molécule la plus présente dans l’univers, ne rejette que de l’eau lorsqu’il est utilisé comme carburant.

Aujourd’hui, 96% de l’hydrogène est produit par « vaporeformage » à partir du gaz naturel, avec à la clé une émission importante de CO2. (1) 

Il est aussi possible de produire un hydrogène « vert », à partir de l’électrolyse de l’eau, grâce à une électricité d’origine renouvelable (éolienne, photovoltaïque ou hydraulique). Le coût de ce procédé est actuellement élevé mais devrait diminuer de 30% dans les prochaines années selon l’Agence internationale de l’énergie.

 L’équilibre financier sera atteint par la modulation du prix du carbone.

L’hydrogène vert pourrait en premier lieu remplacer l’hydrogène d’origine fossile dans la pétrochimie, les engrais, le verre, la métallurgie,… Il pourrait ensuite être utilisé pour alimenter des véhicules électriques        ( avec une pile à combustible remplaçant  la batterie ou, un moteur thermique adapté à la combustion de l’hydrogène).  (2)

A noter que les véhicules à hydrogène offrent une meilleure autonomie que ceux à batteries, mais surtout que l’hydrogène demande beaucoup moins de temps de recharge : 6 minutes pour une voiture et environ 10 à 15 minutes pour un bus ou un train. (3)

Au cœur des plans de relance ?

Rappelons que l’Union européenne a fixé des objectifs chiffrés ambitieux en 3 phases pour le développement de l’hydrogène et a incité tous les Etats membres à investir dans l’hydrogène vert à travers les fonds alloués dans le cadre du plan de relance. (4)

Le gouvernement allemand a effectivement mobilisé  dès juin 2020 plus de 9 milliards d’euros pour le développement de l’hydrogène.

Le gouvernement français a aussi lancé un plan d’investissement de 7 milliards d’euros pour l’hydrogène dé-carboné. Il s’agit de multiplier par mille la capacité de production. (5)

Dans le cadre du plan de relance belge, la Wallonie a demandé 160 millions d’euros pour développer sa filière de l’hydrogène vert  (, soit pour des électrolyseurs de haute capacité, du méthane vert chez Carmeuse, du kérosène vert à Liège, le moteur à hydrogène, un réseau local d’hydrogène et le projet de bus à hydrogène à Charleroi). (6)

A en croire le dernier rapport de l’Hydrogen Council en date de février 2021, plus de trente pays ont aujourd’hui lancé des projets de développement de l’hydrogène ce qui représente plus de 300 milliards de dollars d’investissements et 228 programmes. Sur les 300 milliards de dollars, 70 milliards devraient être investis par les Etats. ( 7)

Déjà dans la réalité ?

–        En Allemagne, des trains à hydrogène circulent depuis deux ans . Et sont opérationnelles près de  70 bornes de recharge pour voitures à hydrogène.(8)

–        En Autriche, le train à hydrogène Coradia iLint vient de terminer trois mois d’essais réussis.(9)

–        Aux Pays-Bas a été testé un système de chauffage de maison à 100% d’hydrogène (10)

–        Des chercheurs de l’Institut national de la recherche scientifique, à Varennes, ont trouvé une façon d’en produire, avec la simple lumière du Soleil. (11)

–        L’entreprise HySiLabs a créé un vecteur qui permet de transporter l’hydrogène à l’état liquide, et non plus gazeux. (12)

–        Il y aura bientôt plus de 600 taxis roulant à l’hydrogène à Paris. (13)

–        Sept entreprises belges ont créé  récemment un partenariat avec l’objectif d’importer en Belgique de l’hydrogène vert. Le fait est qu’à l’horizon 2030-2035, il devrait être possible d’importer cette énergie à partir de pays qui, à la fois, disposent d’un fort potentiel renouvelable (éolien, solaire ou hydroélectrique), sont équipés d’un réseau permettant le transport de gaz, et possèdent une infrastructure portuaire suffisante.  (14)

–        Airbus a annoncé la mise en service d’avions à hydrogène d’ici à 2035. (15)

–        Un premier ferry à l’hydrogène devrait voir le jour en 2027. (16)

–        200 bus avec pile à combustible devraient circuler en Europe d’ici fin 2021. (17)

–        La compagnie espagnole IBERDROLA construit une installation solaire qui devrait produire de l’hydrogène vert dès 2022. (18)

–        En Suisse, un fabricant d’hydrogène vert s’est mis d’accord avec des chaines de supermarchés, des stations-service et le constructeur Hyundai, pour la mise en circulation de 1000 camions de 35 tonnes fonctionnant à l’hydrogène. (19)

Conclusions

L’hydrogène vert n’est pas tout notre avenir énergétique mais bien une bonne part. (Selon la Centre de Recherche Européen ,10 à 23% des besoins finaux devraient être comblés par cette énergie d’ici 2050). (20) 

Voir aussi dans ce blog «  Que faut-il pour que la révolution de l’hydrogène réussisse ? »

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Notes :

(1)          Claire Aubé, L’OBS. n° 2937- 11 février 2021

(2)          Laurent Lambrecht, LLB 19 février 2021

(3)          WAM n° 7 novembre 2020

(4)          Cfr ce blog « Déclinaisons stratégiques du Pacte vert européen »

(5)          Claire Aubé, L’OBS n° 2937-11 février 2021

(6)          Laurent Lambrecht, LLB 19 février 2021

(7)          La rédaction, TransitionsEnergies, 23 février 2021

(8)          Louise Vanderkelen, LLB 17 septembre 2020

(9)          Courrier international, février 2020

(10)        Adam Vaugham, New Scientist, 6 février 2021

(11)        Hélène Barril, La Presse, 26 février 2021

(12)        Pierre Fortin, 11 janvier 2021

(13)        La rédaction, TransitionsEnergies, 22 janvier 2021

(14)        Bruno Claessens, http://www.révolution énergétique.com ,7 février 2021

(15)        WAM n° 7 novembre 2020

(16)        Claire Aubé, L’OBS n° 2937 – 11 février 2021

(17)        WAM n° 7 novembre 2020

(18)        Adam Vaugham, New Scientist, 6 février 2021

(19)        Bertrand Piccard in MOBILITY LIFE n°8 , mars 2021

(20)        Adam Vaugham, New Scientist, 6 février 2021

Un avis sur « L’hydrogène vert est-il notre avenir énergétique ? »

  1. Le probleme est que la velocite de obtention de l’hydrogene a partir de l’eau est encore tres lente, et nous n’avons pas decouvert un catalisateur que l’on peut l’accelerer.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :