Voilà une super-proposition : l’arrêt total de toute recherche pétrolière et gazière

Extraits de

« Transitions et Energies »

À quelques mois de la COP26 en Écosse, la grande messe du climat des Nations Unies, l’Agence internationale de l’énergie hausse le ton. Pour décarboner totalement le secteur de l’énergie d’ici 2050, elle prône une méthode radicale. Ne plus chercher le moindre baril de pétrole et gisement de gaz.

.

Pour parvenir à la neutralité carbone en 2050, il faudra aussi considérablement augmenter l’efficacité énergétique, c’est-à-dire en gaspiller beaucoup moins. D’après la feuille de route de l’AIE, il faut augmenter l’efficacité énergétique de 4% par an dès cette décennie, soit trois fois plus que le rythme moyen des 20 dernières années.

Et puis, il faut bien mesurer le coût de la transformation massive à effectuer. D’après l’AIE, il faudra passer de 2.000 à 5.000 milliards de dollars d’investissements par an d’ici 2030. Des investissements massifs indispensables à la fois pour déployer les solutions existantes comme l’électrification du secteur automobile et le déploiement des énergies renouvelables, mais aussi pour accélérer les innovations. Car les technologies pour décarboner aussi bien l’aviation, que la production de ciment, la sidérurgie, la chimie et même le stockage à grande échelle de l’électricité n’en sont encore souvent qu’au stade de prototype ou de démonstrateur, note le rapport.

SOURCE 

:

Un avis sur « Voilà une super-proposition : l’arrêt total de toute recherche pétrolière et gazière »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :