LES DECHETS PLASTIQUES TOUJOURS PLUS NOMBREUX ET PLUS CHERS

5 fois PLUS DE MICROPLASTIQUES DANS LES OCEANS

Un COÛT CACHÉ DIX FOIS SUPÉRIEUR AUX COÛTS DE PRODUCTION

5 fois PLUS DE MICROPLASTIQUES DANS LES OCEANS

C’est la conclusion d’une nouvelle étude internationale publiée dans la revue Microplastics and Nanoplastics ce 9 septembre 2021.

Elle se fonde sur l’analyse de plus de 8 200 prélèvements d’eau de mer, soit environ 10 fois plus que le nombre d’échantillons évalués dans l’étude de référence précédente. Cette dernière, publiée en 2014, sous-estimait clairement les quantités présentes, concluent les chercheurs. Les données présentées dans ce nouveau travail proviennent de multiples projets de recherche, menés de 2000 à 2019, et ont été standardisées avant d’être compilées.

À la lumière de ces constats, les scientifiques estiment que 24 400 milliards de fragments de plastique flotteraient dans les océans, pour un poids total de 82 000 à 578 000 tonnes…soit cinq fois plus que les précédentes estimations.

Source : https://www.quebecscience.qc.ca/environnement/microplastiques-ocean-5-fois-plus-abondants/

Un COÛT CACHÉ DIX FOIS SUPÉRIEUR AUX COÛTS DE PRODUCTION

Le plastique coûte bien plus cher à gérer après son utilisation qu’à produire. C’est le constat dressé par le WWF, qui a agrégé ,dans un rapport publié ce début septembre, les coûts cachés du plastique : ceux du recyclage, du ramassage des déchets, ou encore de l’impact de la pollution plastique sur les activités économiques.

Le WWF appelle à l’élaboration d’un traité international pour lutter contre ce fléau.

11 millions de tonnes de plastique sont déversés dans les océans chaque année.

Selon l’étude du WWF, sur la seule année 2019, la gestion du plastique sur l’ensemble de son cycle de vie coûte 3 700 milliards de dollars. C’est presque le PIB de l’Allemagne (3 900 milliards de dollars) et bien plus que celui de la France (2 800 milliards de dollars). La somme est d’autant plus impressionnante que le coût d’achat du plastique cette même année n’était que de 370 milliards de dollars.

La production de plastique a aussi un impact direct sur le climat, ajoute le WWF. Au cours de son cycle de vie, le matériau serait à l’origine d’1,8 milliard de tonnes d’émissions de CO2 (soit plus que les émissions annuelles des secteurs l’aviation et le secteur maritime réunis), principalement lors de la phase de production.

Source :  Pauline Fricot https://www.novethic.fr/actualite/environnement/dechets/isr-rse/plastique-le-cout-cache-serait-dix-fois-superieur-au-cout-de-production-alerte-le-wwf-150140.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :