De retour de vacances

Est-il besoin de le ré(écrire) : cet été est dramatiquement marqué par le dérèglement climatique !

Sans doute, êtes vous quelque peu  saturé par les annonces de canicule, sécheresse, inondation, incendie, …sinon de guerre , migration, inflation, etc…

La presse  de plus en plus prolixe sur ces évènements (1)  publie aussi quelques analyses sur les causes voire les remèdes à y apporter.

Ainsi, relevons quelques propos parus dans le journal «  La Libre Belgique » entre le 10 et le 16 août .

(Photo: Philippe Wirtgen)

Dans la LB du mercredi 10 août , BRUNO COLMANT écrit :

…Nous avons aspiré le futur de la planète au travers de sa surexploitation.

… Depuis des années, nous savons que le paroxysme des déséquilibres climatiques, environnementaux, migratoires, sociaux, etc. se situe en 2030 au plus tard. Mais, en vérité, ce sera plus tôt.

… La raréfaction des ressources va conduire à une perte complète de la tempérance sociétale, car la peur entraîne la prédation et donc la violence.

…la remédiation climatique est incompatible avec l’économie de marché capitaliste néolibérale, telle que la connaissons.

… les problèmes climatiques vont certainement devoir conduire …à repenser les fonctions de la monnaie, dans le sens d’une gestion plus collectiviste, et sans doute plus autoritaire.

Dans la LB du jeudi 11 août, une Chronique d’ETIENNE de CALLATAY  souligne que «  Répondre au défi environnemental passe par des actions collectives, mais relève aussi de la responsabilité individuelle  », étant entendu que celle-ci varie fortement entre classes sociales !

Dans la LB des 13-14-15 août, GILLES TOUSSAINT écrit   : « …Les pouvoirs publics , tétanisés par la crainte de décisions impopulaires, réagissent au coup par coup aux évènements…Et si de moins en moins de citoyens sont dans le déni, nombreux sont ceux qui sombrent dans la sidération, la lassitude ou le fatalisme… Ce  n’est plus de « transition écologique » qu’il s’agit, mais d’un véritable basculement social et économique …La crise climatique doit être structurellement au cœur, et non plus en périphérie, de toutes les politiques publiques . »

Relevons enfin les propos de PASCAL WARNIER qui dans la LB du 16 août alimente le débat sur le thème « Comment remettre en cause certains modes de vie contemporains ». Il esquisse deux voies : « 1. Réaffirmer collectivement des principes et des valeurs – une éthique – qui s’appliqueraient à tous les domaines de notre vie, comme le respect du vivant sous toutes ses formes , la sobriété dans les comportements humains, la justice sociale, économique et écologique… 2. Lutter contre notre « adhésion affective » au système …productiviste et consumériste »

En  résumé , il nous semble :

  1. Que la prise de conscience d’une véritable crise systémique se développe ;
  2. Que la nécessité de réagir tant au niveau des pouvoirs publics qu’au niveau des comportements individuels est de plus en plus manifeste ;
  3. Que les pistes de solution à promouvoir sont multiples  (réformes monétaires aussi bien que morales et autres ).

Cependant, pendant ce temps-là,  des hommes s’entretuent plutôt que de s’unir pour la survie de l’humanité !

Mais aussi, nombreux sont ceux qui réorientent de manière plus ou moins radicale leur mode  de se nourrir, de se loger, de se chauffer, de voyager, … : l’espoir peut continuer à nous faire vivre !

 _______________________________________________

Un avis sur « De retour de vacances »

  1. J’aime beaucoup votre petite synthèse qui rend bien compte des mouvements qui sont à l’ oeuvre dans nos société en ce moment. Il y a des raisons de désespérer mais il y a aussi, comme vous le soulignez, de nombreuses initiatives enthousiasmantes et gorgées d’espérance pour l’avenir. Merci.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :