LE GRAND CIRQUE AUTOMOBILE

Nous vous proposons un extrait

du commentaire de Thomas NAGANT

 paru récemment sur FACEFOOK

en réaction à la presse qui  titrait notamment

«  Le grand prix est sauvé »

 Sauvés! Nous sommes sauvés!

Grâce sans doute à un peu plus de notre argent dans les poches des pontes de la F1, le Grand Cirque à 1.500.000 tonnes de CO2 continuera à faire étape au coeur de nos forêts, pour le plus grand plaisir de nos lapins et de nos chevreuils et puis aussi bien sûr pour celui de Georges-Louis qui doit être en train de danser la java à l’idée d’agrandir sa collection de figurines Panini.

Blague à part, je suis consterné par le traitement médiatique qu’on réserve chaque année à cet événement, parangon du bagnolisme et véritable veau d’or de la société de l’hyper-consommation, de la frime et du masculinisme.

Je suis consterné de voir ou entendre qu’à peu près 1/3 des contenus des journaux parlés et télévisés du service public sont consacrés à cet événement, sans jamais le questionner mais au contraire en le valorisant sans cesse jusque dans le greenwashing le plus incongru (un trophée en matériaux recyclés, WTF?). Ou comme ici: « le Grand Prix est sauvé! »

Je suis consterné parce que dans le même temps que ces quelques millionnaires pour la plupart bien nés vont jouer aux auto-tamponneuses, la planète brûle littéralement au plan écologique comme au plan social. Nous vivons des points de bascule inédits dans l’histoire de l’humanité, des millions de personnes sont en danger imminent pour leur survie et des centaines de milliers rien qu’en Belgique seront très prochainement en situation de faillite face à leurs factures énergétiques; mais nous continuons à verser imperturbablement, chaque année, des millions d’euros à une multinationale du divertissement. Face à ces réalités, je ne comprends pas la pauvreté du traitement médiatique réservé à cette épreuve. Et je ne l’accepte pas.

J’admets sans aucun problème que l’on puisse aimer ça. Ça me dépasse mais après tout il y a bien des gens qui font du curling et d’autres de la danse country. Toutefois ils ne reçoivent pas des millions d’euros pour s’adonner à leur passion. La F1, elle, a des implications majeures pour la collectivité que les fameuses « retombées économiques » ne parviennent pas à justifier.

Alors bien sûr si la F1 devait quitter Francorchamps, elle irait se poser ailleurs et ça ne changerait rien au final. C’est l’argument massue de tous ceux qui ne veulent jamais voir advenir aucun changement: si on ne vend pas d’armes, d’autres le feront; si on n’accueille pas Ali Baba à Liège, ils iront à côté, si on supprime les pesticides en Europe, d’autres dans le monde en profiteront…

Cette rengaine est insupportable. Elle est à la base de tous nos renoncements, de tous nos atermoiements et elle nous conduit dans l’impasse où nous sommes aujourd’hui: pour continuer à faire tourner des petites voitures sur un circuit, parmi des milliers d’autres folies absolument dispensables, on a accepté les ravages de nos écosystèmes et la dégradation du climat de la Terre. Rien de moins. Le mur est déjà bien visible, il se rapproche, mais on continue à foncer, à la vitesse d’une F1 abordant le Raidillon. Et la rengaine de parcourir les tribunes: « pourquoi se priverait-on de ces plaisirs? Pourquoi devrions-nous changer ? »

Pourquoi?

Je ne sais pas…

Pour nos enfants, pour vos enfants peut-être ?

Mais changer oui, ça c’est sûr il faudra y passer. Sinon le mur s’en chargera.

( Thomas NAGANT / 28-08-2022)

3 commentaires sur « LE GRAND CIRQUE AUTOMOBILE »

  1. Entièrement d’accord : un véritable festival écocidaire…
    A quand une action d’envergure d’Extinction-Rebellion ou de Greenpeace
    pour gâcher au maximum cette immonde fiesta ?
    Sûr que j’en serai !

    Aimé par 1 personne

  2. Justement c’est l’argent le nerf de la guerre et ils en ont beaucoup. Comme pour le mondial ou les jets privés ou ces ultra riches qui envoient des fusées dans l’espace. Et le peuple admire, le peuple s’amuse et accepte : «du pain et des jeux», rien n’a changé. De plus en plus de personnes sont conscientes mais ont du mal à vraiment intégrer cette réalité. J’aime beaucoup vos articles, ils mériteraient une plus grande diffusion. Bien à vous.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :