ALIMENTATION

DECLINAISONS STRATEGIQUES DU PACTE VERT EUROPEEN

Des impulsions politiques intéressantes. ( jean-pierre hannequart 20 janvier 2020)  INTRODUCTION Le Pacte vert pour l’Europe est une feuille de route présentée par la Commission européenne en décembre 2019 (1)  avec un objectif de neutralité climatique à l’horizon 2050. Cette communication vise à rendre l’économie de l’UE plus durable sous tous ses aspects. Au coursLire la suite « DECLINAISONS STRATEGIQUES DU PACTE VERT EUROPEEN »

Un néonicotinoïde pour les betteraves …tue les abeilles et intoxique les vers de terre!

  Extraits de «  Nature et Progrès » et  « la Libre Belgique »  La Belgique déroge à l’interdiction La Belgique vient de réautoriser l’Imidaclopride, un dangereux néonicotinoïde, pour une période d’un an. Le secteur betteravier avait introduit cette demande de dérogation afin de lutter contre les pucerons qui transmettent la maladie de la jaunisse de la betterave,Lire la suite « Un néonicotinoïde pour les betteraves …tue les abeilles et intoxique les vers de terre! »

Réduire sa consommation de viande

(  Jean Bécet , 16 juin 2020, Les Echos Strart) (Photo: JPH) Pourquoi réduire ? Il est difficile de changer ses habitudes alimentaires. Nous avons rassemblé quelques arguments qui pourrait vous aider réduire votre consommation de viande. Le premier, c’est votre santé. Selon une étude publiée en 2015 par l’OMS, la viande rouge a été classée comme cancérigèneLire la suite « Réduire sa consommation de viande »

Le WWF contre la déforestation et pour l’alimentation durable

(Paloma AGRASOT, 18 octobre 2020) Les forêts tropicales sont essentielles à notre survie. Elles fournissent de l’oxygène et purifient l’eau que nous buvons, elles abritent des millions de plantes, d’animaux et de nombreuses communautés locales. Ces forêts en bonne santé nous protègent des maladies, et absorbent les émissions de carbone de l’atmosphère pour faire faceLire la suite « Le WWF contre la déforestation et pour l’alimentation durable »

De la nécessaire relocalisation des systèmes alimentaires

(Bérénice Richard, Rodrigue Gehot ) Extraits …la distance entre producteurs et consommateurs est en moyenne, à vol d’oiseau, de 6700 kilomètres. Un chiffre extravagant qui révèle, en plus de l’emprunte carbone immense qu’il représente, tout l’absurde de la concentration de productions ultra spécialisées …Il faut activer une contre-globalisation, repensant la répartition des denrées dans un approvisionnementLire la suite « De la nécessaire relocalisation des systèmes alimentaires »

%d blogueurs aiment cette page :