LES ARBRES SE SONT MIS EN GRÈVE – Chapitre III

Chapitre III – Les Arbres qui jaunissent c’est la Nature qui se défend

Aujourd’hui je suis retourné dire bonjour à mon arbre.

Je ne vais pas dire qu’il m’attendait, puisqu’il ne quitte jamais sa place.

Mais comme les jours précédents, il avait envie de parler.

J’ai vu, me dit-il, votre compte rendu sur facebook.

Je ne pu m’empêcher de l’interrompre en m’étonnant, quoi, vous avez internet, lui demandais-je.

Qu’est-ce que vous pensez, me dit-il. On a la 4G, ou plutôt on est dans la 4G quand ce n’est pas la 5. On n’a pas le choix. Elle nous a envahis. Elle fait partie de l’air que nous absorbons et filtrons. Vous ne voudriez pas qu’on soit discret au point de ne pas regarder de temps en temps ce qu’y s’y transporte ?

Ici, en bordure de bois, on n’y échappe pas. Plus à l’intérieur, c’est variable, parfois une barre, comme vous dites, parfois rien. Ou alors, les arbres reçoivent un message venu de l’autre côté de la frontière, leur annonçant benoitement qu’ils viennent d’entrer en France, mais qu’heureusement ils gardent leurs droits au tarifs nationaux. Le pied quoi. Ces arbres-là ont malgré tout déjà plus de calme. Mais tous nous envions les arbres qui vivent au milieu de la forêt d’Anlier. Les chanceux, le calme complet ! Vous les humains, vous appelez ces endroits calmes, « la nature ».

Et c’est à ce moment que mon arbre s’est emballé.

Comme si, renchérit-il, la nature s’arrêtait là où l’homme apparait. Le pauvre, il n’a toujours pas compris que lui aussi il faisait partie de la nature. Il n’a pas compris que la nature et l’environnement c’est la même chose. La nature c’est nous, ce sont les arbres, c’est le sol, la terre, les montagnes, les océans, les plantes, les animaux, c’est moi, c’est vous.

Je vous ai lu sur facebook me répéta-t-il. Comme tous les hommes vous parlez des défenseurs de la nature. Mais c’est quoi ça. Nous, les arbres, on ne connait pas « la défense de la nature », nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend.

Chaque fois que je peux entendre un homme dire, ou plutôt se dire, « je suis la nature qui se défend », je pense alors que c’est un tout petit pas pour lui et un grand pas pour l’humanité.

Oui, quand il se le dit… Je crois que c’est d’abord dans la tête que ça doit se passer. La nouvelle révolution copernicienne tant attendue, elle est là.

Essayez un instant d’imaginer, le jour où vous aurez intégré cette idée « je suis la nature qui se défend ». Vous vivrez sans doute autrement, vous agirez autrement.

Quand mon arbre se fut tu, je me suis dit, oui, ça doit être vrai, c’est vraiment dans la tête que ça se passe.

Je suis resté pensif, j’ai pris congé de mon arbre et je suis rentré chez moi… dans la nature.

Je me suis dit que désormais je me ferais à l’idée que je ne quitterais plus jamais la nature, où que j’aille, où que je sois.

Je m’efforcerai de ne pas oublier que je suis la nature.

4 commentaires sur « LES ARBRES SE SONT MIS EN GRÈVE – Chapitre III »

  1. Ces articles ne pourraient-ils être diffusés à plus large échelle ? Je pense qu’il peuvent toucher un public sensible … Jacqueline

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J’aime

  2. Félicitations Jacques ! J’en arriverais à me dire que se soucier des arbres est plus important que se soucier des humains. Ils conditionnent notre survie !

    J’aime

  3. Une similitude entre l’arbre et les humains est d’appartenir au monde des vivants. Dans le même sens que ce dialogue inspirant avec les arbres, nous voulons faire passer, à Sans Collier ASBL, cette idée que les animaux domestiques peuvent être des passeurs vers une autre sensibilité à tout ce qui est vivant amenant à une meilleur respect de la nature. C’est en particulier vrai pour les enfants !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :